Ugni Blanc, cépage du Cognac

Ugni Blanc

6 items

L'Ugni Blanc, aussi connu sous le nom de Trebbiano en Italie, règne en maître sur les vignobles du Cognac et de l'Armagnac. Ce cépage, résistant aux maladies et remarquablement productif, est au cœur de la production des prestigieux spiritueux français. Découvrez son histoire fascinante et son influence incontestée dans l'univers des eaux-de-vie.

    6 items

    Ugni Blanc

    L'Ugni Blanc, également connu sous le nom de Trebbiano en Italie, est le cépage dominant dans les vignobles du cognac et de l'Armagnac, représentant 98% des plantations dans le vignoble Cognaçais. Sa prépondérance s'explique par plusieurs caractéristiques remarquables. Tout d'abord, l'Ugni Blanc présente une résistance exceptionnelle aux maladies, un atout majeur pour la viticulture. De plus, le cépage Ugni blanc se distingue par son acidité élevée et sa productivité, des qualités essentielles pour la production de spiritueux de qualité, notamment pour les célèbres digestifs que sont le Cognac et l'Armagnac.

    Origines Italiennes et Histoire

    L'histoire de l'Ugni Blanc est profondément enracinée dans la viticulture italienne, où il est connu sous le nom de Trebbiano. Ce cépage a été introduit en France au XIVe siècle et a progressivement gagné en popularité. Avant l'arrivée de l'Ugni Blanc, la Folle Blanche était le cépage de prédilection pour la production de Cognac. Cependant, l'épidémie de phylloxera à la fin du XIXe siècle a dévasté les vignobles européens, et la Folle Blanche, particulièrement vulnérable, a été largement remplacée par l'Ugni Blanc. Ce dernier, greffé sur des porte-greffes résistants, a permis de revitaliser les vignobles et de garantir une production stable et de haute qualité.

    Associations avec d'Autres Cépages

    Bien que l'Ugni Blanc domine largement les vignobles de Cognac et d'Armagnac, il est parfois associé à d'autres cépages pour diversifier les profils aromatiques des eaux-de-vie. Parmi ces cépages, on trouve le Baco, le Colombard, et la Folle Blanche. 

    - Baco : Issu du croisement entre la Folle Blanche et le Noah, le Baco est principalement utilisé dans la production d'Armagnac. Il apporte de la rondeur et des arômes fruités, complétant ainsi l'acidité de l'Ugni Blanc.

    - Colombard : Ce cépage est apprécié pour ses arômes floraux et sa fraîcheur. En association avec l'Ugni Blanc, il enrichit le bouquet aromatique des eaux-de-vie.

    - Folle Blanche : Bien que moins utilisée aujourd'hui, la Folle Blanche peut encore être trouvée dans certains vignobles, apportant des notes délicates et florales aux assemblages.

    Les Vins à Base d'Ugni Blanc

    En dehors de la distillation pour les eaux-de-vie, l'Ugni Blanc est également utilisé pour produire des vins blancs secs. Ces vins, issus de l'appellation Côtes de Gascogne, se caractérisent par leur fraîcheur et leur vivacité. Les profils aromatiques des vins d'Ugni Blanc sont souvent marqués par des notes d'agrumes, de pomme verte et de fleurs blanches. Leur acidité naturelle en fait des vins parfaits pour accompagner des fruits de mer et des plats légers.

    L'Ugni Blanc, ou Trebbiano, est un cépage fondamental dans l'élaboration du Cognac et de l'Armagnac, grâce à ses qualités de résistance, d'acidité et de productivité. Son histoire, marquée par l'adaptation aux crises viticoles et son remplacement de la Folle Blanche, témoigne de sa robustesse et de son adaptabilité. Associé à d'autres cépages comme le Baco, le Colombard et la Folle Blanche, l'Ugni Blanc continue de définir les standards des eaux-de-vie françaises. Enfin, en vinification, il donne naissance à des vins frais et aromatiques, démontrant ainsi sa polyvalence et son importance dans la viticulture.